Et oui tu n'échapperas pas à un discours de ton frèrot
Et même si l'exercice pour moi n'est pas nouveau
Je vais tenter de retracer ta vie humblement avec brio
C'est en l'an de grâce 1962 tu naquis à Marseille, un minot
La fierté de tes parents, l'ainé, la lettre B de la Bilo
Déjà à la naissance on t'avait affublé du UN comme numéro
Ce number one auquel tu tiens tant que tu en a fait ton crédo
Mais trêve de billevesée revenons à mon propos
De Marseille il t'as suffi de suivre la côte pour t'installer à Monaco
Où tu connus une jeunesse doré jusqu'a devenir ado
Rythmée par le grand prix, la fête du prince, la kermesse du larvotto
Du boulevard de Belgique au rocher il fallait monter carlo
C'est bon je t'assure je vais arrêter mes vilains jeux de mots
Reprenons l'histoire de celui que maman décrit du plus beau
Ta chambre était une ménagerie pleine de divers animaux
Tortue, bengali, chat, tourterelles bref de drôles d'oiseaux
Puisque vous me croirais ou pas il voulait être véto
C'est une autre voie que tu choisi tu avais le commerce dans la peau
C'est donc à Marseille que tu es allé te former à la gestion des capitaux
La France étant un peu trop petite tu es allé voir plus haut
Dans le Nord le grand nord le pays des vikings des esquimaux
Tu as émigré vendre des poignées de portes et des porte-manteaux
Non seulement tu as découvert ce pays mais tu as ramené un cadeau
Anne Marie qui voulait découvrir notre pays bien plus chaud
C'est à Lyon que vous vous installèrent capital des resto
Après un mariage au Danemark qui fut du plus haut niveau
Retour en France pour réaliser ce qu'il y a de plus beau
Deux magnifiques filles Astrid et Anna vos deux joyaux
Mais n'oublions pas tes exploits aux fêtes de la bilo
A la pétanque toujours sur la boule tu fais le carreau
Au tournoi de tennis brillamment gagné 3 sets à zero
Que de victoires qui aurait mérité la une des journaux
Mais ce qui caractérise le plus notre frère Bruno
Pour toi la fidélité, la droiture ne sont pas de vain mot
Même si de vins tu n'est pas le dernier à nous en faire cadeau
Cote rôtie, chassagne montrachet et grand crus de bordeaux
Aujourd'hui la passion que tu partage avec les papys le vélo
Quand on appelle anne marie mais ou es donc Bruno
Il est quelque part avec ses amis il erre par monts et par vaux
Il est soit à Valandry sur des skis soit sur son vélo en rando
Quoiqu'il arrive il y a un mot que tu connais pas le repos
Et même quand ton cœur un jour lui a dit d'y aller mollo
Ton rythme effréné est revenu aussitôt au galop
Tu n'as pas attendu longtemps avant de reprendre rapido
Avec Jorgen on a voulu te battre mais on a pas le niveau
En plus depuis peu tu as tellement perdu de kilo
Qu'on s'incline humblement devant tes exploits bravo
Et même si parfois tu as le verbe légèrement haut
Ponctué de putain et on est pas des pédés de vils mots
50 ans ca se fête ce soir on va hisser les drapeaux
Pour te célébrer et te souhaiter ton anniversaire à nouveau
Te dire tout le bien qu'on pense de toi notre frère notre ami Bruno
Puisque tout le monde se joint à moi pour te dire très haut
Qu'on t'aime parce qu'avec toi on est sur qu'il fera toujours beau



bruno
Retour à l'accueil